Appel à projet Musique et médiations

Par notre sondage de décembre dernier, vous avez été nombreux·ses à déclarer votre intérêt pour la mise en place d’un groupe de travail transversal autour de l’offre musicale et de sa valorisation.

Si l’écoute et la pratique musicale sont toujours au cœur des pratiques culturelles des français, le nombre de prêts de CD musicaux dans les bibliothèques sont globalement en déclin. Cela est évidemment à mettre en lien avec la crise de l’industrie du disque et les profondes évolutions dans la manière d’écouter et de consommer la musique (dématérialisation, développement des offres en streaming…).

Ces dernières années, l’action des bibliothèques dans ce domaine s’est beaucoup diversifiée : concerts, cercles d’écoutes, petits déjeuners ou siestes musicales, retour du vinyle, production de contenu en ligne, mise à disposition de studios ou encore prêt d’instruments sont venus enrichir l’offre physique déjà présente en bibliothèque.
C’est dans ce contexte que nous vous proposons de vous associer à ce groupe de travail.

Vocation de ce groupe de travail autour de la musique
La mise en place de ce groupe de travail a pour objectif de favoriser les échanges entre professionnel·le·s, de développer ensemble des pistes de médiation, de valorisation et d’animations, mais aussi de développer des outils de partage et de mutualisation.
Ces temps d’échanges permettront également au Pôle Métropole de mieux saisir vos attentes et de vous associer à la mise en place prochaine de notre service de prêt d’instruments de musique, que nous souhaitons lancer d’ici septembre 2021.

Pourquoi prêter des instruments de musique ?
Vous proposer des services innovants reste au cœur des préoccupations du Pôle Métropole. Les expérimentations de prêt d’instruments de musique dans plusieurs villes de France ayant rencontré un franc succès, il nous paraît pertinent de vous proposer ce service, qui pourrait contribuer à redynamiser l’offre musicale en bibliothèque, attirer de nouveaux publics, montrer une image novatrice de la bibliothèque et encourager les pratiques amatrices.

Si ce projet de réflexion commune vous intéresse, merci de contacter Lucie Plouy ou Florence Payan avant le 25 mars.